Bypass gastrique

Tarifs avec séjour compris

Le prix du bypass est 5900 CHF
UN PEU C’EST BIEN, BEAUCOUP C’EST MOINS BIEN MAIS TROP C’EST TROP

BYPASS GASTRIQUE

Pourquoi Le bypass gastrique ?

L’accumulation des graisses reste le résultat logique de l’absorption de grandes quantités d’aliments, sans retenue et surtout sans vigilance par rapport à la teneur en calories.
Il y’a des moments où l’obésité devient la juste punition de notre forte gourmandise.
La chirurgie bariatrique devient un secours lorsque nos mauvaises habitudes alimentaires persistent, engendrant de plus, des complications métaboliques. La lutte contre l’obésité cible la perte de poids à long terme.
Les techniques chirurgicales sont à même de répondre aux souhaits d’en finir avec l’obésité.
Le bypass gastrique, est une intervention relevant de la chirurgie de l’obésité qui consiste à reduire le volume de l’estomac, ajoutée à une dérivation avec le petit intestin, afin d’amener la nourriture plus loin ( modification du circuit alimentaire, un court circuit).
Les aliments ne passent plus par l’estomac et la partie supérieure du tube digestif, mais va directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle.
Il existe deux types de bypass :
– le bypass classique
– le mini bypass :
Il s’agit d’une révolution récente du bypass classique.
Théoriquement , les avantages sont les suivants:
– une intervention plus facile et moins longue ( gain de 30 mn à 1 heure)
– une réversibilité totale, relativement simple à réaliser techniquement par cœlioscopie
Le bypass opère par plusieurs mécanismes qui s’associent :
– une restriction ( comme la gastro- plastie)
– une malabsorption( les aliments sont moins digérés)
– un dumping syndrome ( l’ingestion d’aliments très sucrés et en quantité importante, entraîne une sensation de malaise général et une accélération du pouls)
Donc, ce type d’aliments devra être pris en petites quantités
– une diminution du taux de ghréline ( hormone de la faim) , ce qui entraîne moins d’engouement pour la nourriture.
L’opération bypass consiste donc à réaliser une transsection de l’estomac, en vue de créer une petite poche d’environ 30 à 40 cc, ensuite une anse du petit intestin est amenée et connectée directement sur ce poche gastrique.
La longueur de cette anse varie selon l’importance de l’obésité, pour créer, plus ou moins un effet de malabsorption.
Du fait qu’il y’a restriction du volume au niveau de l’estomac, la majeure partie des patients, vont constater une diminution de la quantité de nourriture, pouvant être objectivement observée.

Quand ?

Lorsque l’obésité devient un handicap dans la vie de tous les jours, il est temps de rencontrer votre chirurgien, en première consultation pour un examen pré opératoire,

Comment faire le bypass gastrique ?

le bypass est une opération majeure, qui dure 4 à 5 heures.
La durée d’hospitalisation est d’environ 7 jours.
La cicatrice est réalisée au niveau de l’abdomen, en haut de l’ombilic.
Lors de l’intervention, il n’y à pas de suppression de graisses au niveau de la paroi.
On se contentera seulement de la technique chirurgicale nécessaire à cette intervention.
Avantages :
– Intervention la mieux connue, puisque réalisée depuis plusieurs dizaines d’années
– perte de poids plus importante que la sleeve , à moyen et à long terme
– peut être réalisée même en cas de reflux gastro- œsophagien
– efficace chez les hyperphages ( gros mangeurs), comme chez les grignoteurs
– les conséquences d’une fuite ( fistule) sur l’une des sutures digestive, sont moins graves qu’après une sleeve.
Inconvénients :
– intervention plus lourde, donc plus longue
– risque de dumping ( malaise, nausée, crampes et diarrhée)
Suite à une bypass gastrique :
Après l’opération, et pour les patients opérés,il ne sera pas possible de manger sans l’autorisation du chirurgien, qui effectuera des tests de contrôle.
La reprise alimentaire imposera un régime à vie.
La convalescence se fera par étapes :
– phase liquide, il ne sera permis que de boire des boissons pendant 5 jours, pour permettre au tube digestif de récupérer.
Il faudra alors se contenter de bouillons, de thés ou de tisanes ou juste un grand verre d’eau.
En revanche, il sera déconseillé de boire du jus de fruits, du café, du lait et toutes autres boissons sucrées ou gazeuses.
– phase semi liquide :
Pour permettre au tube digestif de reprendre sa fonction, la reprise alimentaire sera entamée en douceur, par une alimentation semi liquide, sans sucre et fractionnée, et ce , durant les 5 jours suivants la phase liquide.
Le but de cette phase, est d’épaissir progressivement votre alimentation.
– étape texture mixée :
Après les deux premières phases, l’alimentation évoluera vers une texture mixée ( purée ).
– étape texture normale :
Passé le premier mois, il sera possible de reprendre une alimentation à texture normale.
Cependant, il faudra :
– Bien mastiquer
– prendre de petits repas
– éviter le fractionnement
– boire en dehors des repas
– éviter les aliments chauds, très froids, ou très épicés surtout à jeun.
– faire du sport

En résumé

La chirurgie bariatrique est certes efficace pour limiter les quantités à avaler, mais elle n’est pas un remède miracle pour l’obésité.
Apres l’opération, les patients doivent observer des habitudes alimentaires strictes et disciplinées pour ne pas retomber dans nos revers.

Disclamer : les résultats peuvent varier d’une personne à une autre selon la morphologie des patients.

InterventionPrixSéjour à Tunis
Bypass5900 CHF4 nuits / 5 jours

Obtenir un devis gratuit

Demandez votre devis


    Télécharger un fichier (ex: dossier médical si besoin)

    NOUS VOUS rappellerons

    Votre silhouette n’attend que votre devis.
    Open WhatsApp