Hernie discale

Tarifs avec séjour compris

Le prix de l’hernie discale varie entre 3450 - 5300 CHF
Un mauvais souvenir

HERNIE DISCALE

Pourquoi La hernie discale ?

Le mal de dos est devenu le mal du siècle. En suisse et selon les dernières statistiques, deux personnes sur cinq souffrent de maux de dos. Mauvaise attitude ? Fatigue de la colonne vertébrale ? Sollicitations abusives des muscles du dos ? Toujours est-il que les consultations pour le mal de dos se multiplient.
Le diagnostic de survenue d’une hernie discale est souvent annoncé.
Pourquoi le syndrome s’est-il autant développé ?
C’est quoi une hernie discale ?
L’ hernie discale est la maladie du disque intervertébral qui se manifeste par une lombalgie ou une sciatique.

En effet, le mal de dos est la conséquence de l’ hernie discale.
Souvent à l’origine de douleurs lombaires, accompagnées ou non de sciatique, cette affection serait responsable de plus de 2% des maux de dos en suisse.
Responsable : un disque intervertébral fissuré.
La hernie discale provient essentiellement du déplacement de l’un des disques intervertébraux.
Notre colonne vertébrale est constituée de 24 vertèbres ( 7 cervicales, 12 dorsales et 5 lombaires).
Entre chacune d’elle existe un disque intervertébral, jouant le rôle d’un coussin amortisseur.
Ce disque contient deux éléments :
un noyau central ( nucléus) entouré d’un anneau fibreux ( annulus ) qui attache les deux vertèbres l’une à l’autre.
Si l’anneau se fissure, la substance du noyau fait saillie à l’extérieur de la colonne vertébrale.
C’est la hernie discale.
La saillie, ou débordement, peut ainsi provoquer la compression d’une racine nerveuse, ou de la moelle épinière.
La hernie discale touche plus fréquemment les hommes que les femmes.
Elle survient entre 35 et 55 ans.
Elle est provoquée par :
– un surmenage
– soulèvement d’une lourde charge
– une torsion brusque du tronc
– la grossesse et le surpoids.
Les prédispositions génétiques sont souvent à l’origine de cas précoces à partir de l’âge de 20 ans.

Quand ?

Lorsque les douleurs deviennent persistantes, le patient consulte.
Le médecin interroge souvent sur la fréquence, l’intensité et la localisation de la douleur.
L’examen clinique est complété nécessairement par une radiographie du rachis, essentielle pour poser un diagnostic.
Mais, il arrive que le médecin demande un scanner ou une IRM pour visualiser la hernie et vérifier la dégénérescence discale.
Les hernies discales sont plus ou moins sévères.
Les douleurs diffèrent d’un patient à l’autre.
Rarement asymptomatique, elles provoquent le plus souvent des douleurs aiguës.
Celles ci se concentrent dans le bas du dos: la hernie discale lombaire se situe au niveau des vertèbres lombaires dans 95% des cas.
Les symptômes classiques son : un mal de dos ou une lombalgie.
Lorsque le disque comprime la racine nerveuse, c’est une névralgie sciatique, raison pour laquelle 85% des sciatiques résultent d’une hernie discale.
Les douleurs peuvent irradier les fesses, la cuisse et la jambe.
Une sensation de fourmillement s’en suit, et parfois même, une paralysie.
Dans les situations les plus critiques, c’est la moelle épinière qui est touchée, provoquant une paralysie des membres ou des sphincters anales et urinaires.

Comment faire la hernie discale?

La prise en charge médicale d’une hernie discale passe par plusieurs étapes constituants la réponse médicale et chirurgicale au syndrome ;
– le traitement médicamenteux :
Il est souvent à base d’anti-inflammatoires non stéroïdiens, d’antalgiques ou de myorelaxant
– infiltration d’anti-inflammatoires ( corticoïdes)
– nucleolise ou chimio- nucleolise , consistant à détruire le noyau du disque intervertébral.
Ce traitement non chirurgical est efficace dans 90% des cas.
– L’opération chirurgicale :
Elle devient nécessaire et , est pratiquée en urgence à la suite d’une paralysie des membres ou des sphincters anales et urinaires.
Lorsque les traitements précédents ne donnent pas de résultats, 5 à 10% des hernies nécessitent ce type d’intervention.
Aujourd’hui, la micro – chirurgie de la hernie discale ( voie mini – invasive), offre une opportunité de traitements efficaces.
La micro – chirurgie permet l’ablation de la hernie discale lombaire, et le nettoyage à minima du disque, en vue d’éviter la mobilisation précoce d’un autre fragment discale.
Après les soins et la préparation opératoire, un examen radiographique sera effectué, en vue de centrer les ouvertures de la peau, en regard du niveau lésionnel.
Une cicatrice peut être réalisée en cas de nécessité pour libérer la racine nerveuse.
La fermeture de la peau se fait par des points, séparés par des agrafes, ou, par surjet intradermique.
Un système de drainage du site opératoire sera mis en place, afin d’éviter les hématomes.

En résumé :

Le constat d’une hernie discale confirmé conduit nécessairement à des traitements appropriés à la situation diagnostiquée. Mais dans tous les cas, il reste certain que le meilleur traitement de l’ hernie discale est la prévention.
Prendre soin de sa colonne vertébrale nécessite souvent une discipline et un ensemble de mises en garde à connaitre et à appliquer.
La chirurgie qui est l’ultime recours est la solution finale. Sous les conseils de votre chirurgien, vous pouvez la programmer et bénéficier des résultats bénéfiques qu’elle procure.

Disclamer: les résultats peuvent varier d’une personne à une autre selon la morphologie des patients.

InterventionPrixSéjour à Tunis
Hernie discale3450 – 5300 CHF5 nuits / 6 jours

Obtenir un devis gratuit

Demandez votre devis


    Télécharger un fichier (ex: dossier médical si besoin)

    NOUS VOUS rappellerons

    Votre silhouette n’attend que votre devis.
    Open WhatsApp